A

  • A/N

    Se dit d'un signal audio ou vidéo dont le stockage, le transport ou le traitement (amplification du son, amélioration des couleurs, par exemple) sont réalisés par « imitation » et par variation d'une tension électrique. Cette technique nécessite des composants et une connectivité de très grande qualité et s'avère très sensible aux perturbations électromagnétiques. À l’inverse, le signal numérique nécessite une moindre quantité de courant électrique et bénéficie de multiples corrections d'erreurs tout au long du parcours du signal électrique, d'où sa qualité supérieure. Pour la captation du son et de l'image, les derniers maillons analogiques restent le diaphragme du microphone et les photosites des capteurs vidéo, dont le comportement mécanique est analogue aux impulsions reçues. Le signal capté est immédiatement numérisé par des processeurs et stocké sous forme de données binaire (mémoires flash, disques durs). À l'autre extrémité de la chaîne, seuls les haut-parleurs pour le son et les lampes (écran plats, projecteur) ont un fonctionnement analogique.

  • AAC

    Format audio compressé, considéré comme le remplaçant du célèbre mais vieillissant format MP3. Utilisé par Apple dans iTunes (extension de fichiers M4A) et l'ensemble des périphériques mobiles de la marque (iPod, iPhone et iPad), l'AAC se caractérise par un taux de compression très élevé et une qualité supérieure au MP3, à débit de données égal. L’AAC a notamment l’avantage d’être plus détaillé et percutant dans le registre moyen.

  • AAN

    Se dit d’un CD audio pour lequel la prise de son a été effectuée au moyen d'un microphone analogique, de mixage analogique, suivi d’enregistrement en numérique.

  • Aberation chromatique

    Défaut colorimétrique courant, directement lié à la qualité du verre utilisé, ainsi qu'au nombre de lentilles de l'objectif. Les systèmes optiques les plus performants sont apochromatiques. À noter que les logiciels de retouche photo permettent de corriger à postériori les aberrations chromatiques.

  • Absorption (coefficient d')

    Capacité d'absorber une partie de l'énergie acoustique. Le coefficient d'absorption est défini par le rapport de l'énergie absorbée sur l'énergie incidente. Il varie suivant la fréquence du son. L'optimisation d'une salle d'écoute exige la connaissance des coefficients d'absorption des différentes fréquences, ce qui permet de réaliser une étude acoustique.

  • AC3

    Algorithme de compression audio mis au point par les laboratoires Dolby et utilisé notamment dans la norme audio numérique Dolby Digital. Quoique dépassé par des algorithmes plus récents tels que l'AAC, l'AC3 demeure présent dans les pistes audio des films enregistrés sur disques Blu-Ray et DVD.

  • ACL Affichage à Cristaux Liquides

    Affichage à cristaux liquides (ACL). Affichage qui n’émet pas de lumière et qui exige une source lumineuse. Il existe de nombreuses technologies d’ACL adaptées à la vidéo, aux ordinateurs, etc. La technologie ACL utilise trois plaques semi-transparentes (une pour chaque composante couleur) éclairées par un faisceau lumineux qui les traverse. Les plaques sont composées de nombreuses cellules, elles-mêmes contenant des cristaux liquides sensibles au courant électrique. Ce dernier stimule les cellules qui deviennent plus ou moins transparentes (ou opaques) afin de composer à l'écran une image lumineuse et contrastée.

  • Acoustique (Science)

    Science qui traite des propriétés, de la production, de la reproduction, de la propagation et de la réception des sons.

  • Actif

    On dit d'un système qu'il est actif quand il intègre composants électroniques. Un caisson actif de graves comporte son propre amplificateur (et souvent son filtre). Un filtrage actif des enceintes consiste à séparer les graves des aigus au niveau du préamplificateur. Les enceintes sont alimentées par deux amplificateurs (ou plus), un pour chaque bande de fréquences. Les systèmes actifs sont généralement coûteux et réservés à des applications professionnelles.

  • Adapteur PCMCIA

    Interface de format « carte de crédit » permettant de lire les cartes PCMCIA sur un ordinateur portable doté de ce type de connexion.

  • ADC

    CAN Convertisseur analogique-numérique (CAN). Circuit électronique servant à enregistrer du son ou de la vidéo sur un support numérique (carte mémoire, disque dur, DVD, disque Blu-ray) après un traitement et une compression audio et vidéo.

  • ADH

    Devialet réinvente la Haute Fidélité avec sa technologie d'amplification hybride exclusive ADH®, qui associe un amplificateur analogique assurant une excellente musicalité avec plusieurs amplificateurs numériques, reconnus pour leur puissance et leur compacité. Au sein du cœur ADH®, les deux amplificateurs fonctionnent en parallèle : l'amplificateur analogique définit la tension de sortie et les amplificateurs numériques fournissent l'essentiel du courant. L'ADH® offre ainsi le meilleur des deux mondes : la puissance et la compacité du numérique et la fidélité de l'analogique.

  • ADPCM codage

    Modulation codée par impulsion différentielle adaptée. Il s'agit d'un algorithme audio notamment utilisé en téléphonie.

  • Adresse MAC

    Media Access Control Address. Adresse physique unique de tout périphérique connecté à un réseau (ordinateur, téléphone, imprimante, etc.)

  • Advanced AL32

    La technologie Denon Advanced AL32 fait passer les données audio au format 32 bits, puis applique un algorithme propriétaire d'interpolation des données, d'up-conversion et de sur-échantillonnage, pour une restitution encore plus proche de la source originale. La puissance des processeurs utilisés permet de gérer sans problème le spectre plus large des samples et de les traiter en une seule tâche : l'interpolation est donc d'une précision accrue par rapport à celle obtenue avec des filtres multi-étages par exemple. De plus, faire travailler les algorithmes à des fréquences d'échantillonnage aussi élevées permet de rejeter hors du spectre audible les effets parasites du filtrage numérique (phénomènes d'aliasing ou repli de spectre, chute trop brutale de la réponse en fréquence dans les aigus), de mieux gérer les éventuels afflux de données musicales et la continuité sonore. Autrement dit, le processeur Advanced AL32 permet de reproduire les nuances musicales les plus délicates, et notamment les micro-informations de spatialisation déterminant l'emplacement d'un musicien et les trois dimensions de la scène musicale (largeur, hauteur et profondeur) avec naturel et transparence.

  • Advanced sound retreiver

    La compression de vos musiques au format MP3 et WMA permet de stocker énormément de titres dans un volume réduit. En contrepartie, cette compression se traduit souvent par la perte d'informations sonores, généralement inaudible sur une radio portable ou un baladeur MP3, mais sensible lors de l'écoute de ces fichiers sur une installation Hi-Fi. L'intégration de technologies avancées de traitement du son dans les produits Hi-Fi Pioneer - technologie Sound Retriever - permet de pallier cet inconvénient en extrapolant les informations perdues lors de la compression, pour une reproduction plus riche et plus chaude, plus proche de l'original.

  • Advanced YST

    Advanced Yamaha Active Servo Technology (Advanced YST) est un système unique avec lequel les haut-parleurs et l'amplificateur travaillent ensemble pour annuler l'impédance de sorte que le haut-parleur effectue un mouvement parfaitement linéaire. Advanced YST permet d'assurer les plus hauts niveaux de pression acoustique et la performance globale dans des petits volumes.

  • AES

    Audio Engineering Society. Organisme international définissant des standards professionnels en matière d'audio.

  • AES/EBU

    Interface audionumérique professionnelle, comparable au S/PDIF mais avec un câblage symétrique (sur prise XLR). Cette interface est disponible sur les DAT professionnels et certains convertisseurs très haut de gamme. Cette liaison utilise une prise XLR3 et travaille à des impédances comprises entre 30 et 90 ohms.

  • Aiguille diamant

    Appellation commune (souvent utilisée abusivement) de la tête de lecture des cellules phonographiques

  • Aimant mobile

    Technologie utilisée pour les cellules de lecture de platines vinyles. C’est la plus courante et la moins onéreuse. L’autre technologie, à bobine mobile, est plus coûteuse et exige un préamplificateur spécifique en raison de son faible niveau. Voir le terme « Bobine mobile ».

  • AirPlay

    Protocole réseau développé par Apple permettant de diffuser des contenus multimédias sur un réseau domestique par le biais d'une liaison câblée Ethernet ou sans fil (WIFI). La lecture s'effectue depuis un ordinateur utilisant le logiciel iTunes ou depuis un périphérique mobile utilisant iOS (iPhone, iPod touch, iPad). Tous ces terminaux mobiles peuvent également gérer le logiciel iTunes et commander la diffusion de musique ou de films directement vers un récepteur AirPlay. Le récepteur AirPlay peut être un lecteur audio réseau, un amplificateur ou une enceinte sans fil compatible. L'Apple TV est actuellement le seul récepteur capable de lire musiques et films via le protocole AirPlay. Enfin, la lecture depuis les téléphones Android ou les PC sous Windows implique l'installation d'applications spécifiques (logiciels AirFoil, App Android Twonky, etc.).

  • ALAC

    Algorithme de compression audio sans détérioration utilisé par Apple pour le format d'iTunes Apple Lossless. Ce format est compatible avec les iPod, iPhone et iPad.

  • Alignement automatique des têtes

    Les bandes vidéo offrent une meilleure qualité lorsque les têtes vidéo ont un contact maximum avec la piste. Ce système permet d'aligner automatiquement la tête par rapport à la piste grâce à un procédé de réglage constant.

  • Alignement temporel des haut-parleurs

    Le décalage spatial des surfaces actives des haut-parleurs dans une enceinte peut induire un décalage temporel dégradant la réponse impulsionnelle. Pour éviter cet effet, les constructeurs peuvent réaligner les centres acoustiques (en général en avançant le haut-parleur de graves).

  • Alimentation fantôme

    Aussi Alimentation simplex.Alimentation électrique permettant de brancher des micros via le câble de modulation. L'alimentation fantôme doit pouvoir être déconnectée. Certains préamplificateurs permettent de choisir la tension de l'alimentation fantôme (48 V/130 V) pour s'adapter aux micros de studio professionnels.

  • Alnico

    Matériau magnétique composé d'aluminium, de nickel et de cobalt. Il a été sélectionné, en raison de ses performances, pour être utilisé dans les haut-parleurs professionnels dans les années 1970. En raison de son prix devenu trop élevé, on ne l’utilise plus que dans quelques composants très haut de gamme. Le néodyme le remplace aujourd'hui très largement en raison de ses performances.

  • Ambilight

    Technologie développée par Yamaha permettant une restitution audio 7.1 avec seulement deux enceintes avant et un caisson de basses.

  • Ambiophonie

    Diffusion enveloppante du son, notamment à l'arrière de la zone d'écoute

  • Ambisound

    La technologie Ambisound offre un son Surround multicanal enveloppant sans les contraintes inhérentes à la position d'écoute, à la taille ou à la forme de la pièce, tout en éliminant le désordre créé par une multitude de câbles et enceintes. Grâce aux effets combinés des phénomènes psychoacoustiques, du traitement vectoriel et du positionnement des haut-parleurs selon un angle précis, la technologie Ambisound offre un son plus profond à partir d'un nombre restreint d'enceintes.

  • Amortissement

    Capacité d'une pièce d'écoute et, plus particulièrement, d'un matériau de ralentir ou d’empêcher la circulation d'un signal sonore. Le facteur d'amortissement d'un amplificateur consiste dans sa capacité à alimenter une enceinte sans être perturbé par l'impédance de celle-ci. En effet, le filtre et le type de charge des haut-parleurs induisent une résistance au courant émis à l'amplificateur, qui s'en trouve perturbé.

  • Amplificateur

    Dans une chaîne électroacoustique, l'amplificateur achemine l’amplification vers les haut-parleurs. Il transforme une modulation électrique fournie par une source (CD, platine TD, récepteur, etc.) en un signal électrique plus puissant, qui fait vibrer les membranes des haut-parleurs. Le signal arrive à l'amplificateur avec une faible tension (environ 0,775 V) et une forte impédance, pour ressortir à un niveau de tension élevé et à faible impédance. L’amplificateur peut travailler en classe A, B, AB, D ou F. La puissance d’un amplificateur s’exprime en watts (W). La puissance RMS est celle qui peut être fournie en continu. La puissance crête, qui peut être beaucoup plus importante, ne peut être produite longtemps et seulement par intermittence. Elle reste intéressante pour la reproduction musicale, car elle est généralement associée à un bon temps de montée lorsqu’elle est très supérieure à la puissance RMS. Le facteur d’amortissement est aussi important, entre autres pour gérer des enceintes ayant une charge complexe (panneaux électrostatiques, enceintes à quatre ou à cinq voies) ainsi que les haut-parleurs de graves de puissance élevée

  • Amplificateur AV

    Amplificateur audio-vidéo.Amplificateur conçu pour le cinéma à domicile. Il permet de gérer directement les sources audio et vidéo et permet généralement de décomposer les différentes voies sonores utilisées pour reproduire le « son cinéma ».

  • Amplificateur de distribution analogique

    Circuit électronique utilisé en sonorisation ou en domotique pour transmettre le son sur une grande distance.

  • Analogique (signal)

    Se dit d'un signal audio ou vidéo dont le stockage, le transport ou le traitement (amplification du son, amélioration des couleurs, par exemple) sont réalisés par « imitation » et par variation d'une tension électrique. Cette technique nécessite des composants et une connectivité de très grande qualité et s'avère très sensible aux perturbations électromagnétiques. À l’inverse, le signal numérique nécessite une moindre quantité de courant électrique et bénéficie de multiples corrections d'erreurs tout au long du parcours du signal électrique, d'où sa qualité supérieure. Pour la captation du son et de l'image, les derniers maillons analogiques restent le diaphragme du microphone et les photosites des capteurs vidéo, dont le comportement mécanique est analogue aux impulsions reçues. Le signal capté est immédiatement numérisé par des processeurs et stocké sous forme de données binaire (mémoires flash, disques durs). À l'autre extrémité de la chaîne, seuls les haut-parleurs pour le son et les lampes (écran plats, projecteur) ont un fonctionnement analogique.

  • Analyseur en temps réel

    (RTA) Appareil servant à représenter graphiquement des fréquences en temps réel, généralement utilisé par les acousticiens. Un analyseur permet d’obtenir une vue détaillée des niveaux sonores. Le nombre de bandes de fréquences peut aller de dix, pour un modèle de poche, à 300, pour un modèle de laboratoire. Certains programmes sur PC et Mac offrent ces fonctionnalités.

  • Analytique

    Qualificatif employé pour désigner un équipement haute-fidélité très performant. À l'extrême, un appareil trop analytique mettra en relief tous les défauts d'un enregistrement. Certains enregistrements ont une prise de son analytique donnant l'impression d'être à quelques pas des musiciens et non dans la salle de concert. Les haut-parleurs de contrôle employés en studio ont une fonction spécifiquement analytique. Les enceintes haute-fidélité n'ont pas toutes cette vocation. Les personnes qui n'apprécient pas ce type d'enceintes trouvent généralement qu’elles sont fatigantes à écouter sur une longue durée.

  • Anéchroïque

    Ou « sans écho », se dit d'une « chambre sourde ». Ce type de local sans aucune réflexion permet des mesures reproductibles des caractéristiques des enceintes.

  • Angle de champ

    En photographie, angle maximal cadré par un objectif, exprimé en degrés.

  • Angle de vision

    Se dit de l'ouverture avec laquelle il est possible de regarder un écran vidéo sans perte quant à la qualité de l'image affichée.

  • ANSI

    American National Standards Institute (ANSI).Organisme américain de supervision des normes. Équivalent de la CSA au Canada.

  • ANSI contraste

    Norme de mesure du contraste à partir d'une seule et même image constituée d'un damier de seize carrés noirs et blancs. Les valeurs indiquées sont inférieures à celles généralement affichées par certains constructeurs, mais elles sont plus révélatrices des performances réelles d'un appareil.

  • Anynet

    Appellation donnée par Samsung à la norme CEC-HDMI pour ses produits compatibles. La norme HDMI intègre un protocole de contrôle et de communication entre les différents appareils compatibles reliés entre eux au moyen d'un câble HDMI. Le CEC (pour Consumer Electronic Control) permet en effet de faire dialoguer entre eux les différents maillons de la chaîne home-cinéma. Dans la pratique, une simple pression sur la touche « lecture » du lecteur DVD lance le film, commande la mise en route du téléviseur sur le bon canal en ajustant l'image au bon format et commande éventuellement la mise en route de l'amplificateur home-cinéma sur la bonne source. La technologie de contrôle offerte par le protocole CEC est désormais intégrée à la majorité des appareils proposés par les grandes marques. Disponible sur les lecteurs DVD, les enregistreurs DVD, les lecteurs Blu-ray, les écrans plats, les amplificateurs et les chaînes home-cinéma.

  • Appairage

    Technique qui consiste à coupler des composants (haut-parleurs, transducteurs, alimentations, etc.) dont les caractéristiques techniques sont proches, voire identiques. L'intérêt est de permettre un fonctionnement d’une grande précision ainsi que des performances élevées.

  • APT-X csr

    Compatible avec les appareils Bluetooth AD2P Stéréo, le codec apt-X offre une qualité relativement proche du CD-Audio. Avec un ratio de compression de 4:1 en moyenne, la musique écoutée est de très bonne qualité. Des fichiers FLAC, Apple Lossless ou PCM transmis via ce protocole sont relativement peu dégradés. Les fichiers MP3 ou AAC dont le débit est inférieur à 350 Kbits/sec sont eux transmis sans transcodage, ni détérioration. La marge dynamique est de 92 dB, la résolution de 16 bits et la réponse en fréquence comprise entre 20 Hz et 22 kHz (comme le CD-Audio). Par ailleurs, le codec Bluetooth apt-X est compatible avec les systèmes Bluetooth SBC conventionnels.

  • Aquamotion

    AquoMotion 240 - élimine pratiquement le flou et les artefacts sur les mouvements rapides d'images de qualité.

  • ARC

    Canal retour audio (ARC).Défini par le standard HDMI 1.4, le canal retour audio permet de renvoyer le son multicanal du téléviseur vers l'amplificateur AV sans ajout de câble. Le son du récepteur intégré au téléviseur peut ainsi être diffusé par le système son cinéma maison. Cette fonction doit être intégrée aux deux appareils concernés.

  • Arrêt sur image

    Fonction permettant de figer l'image affichée à l’écran.

  • Artéfac

    Défaut visuel mineur présent dans une image (photo ou vidéo). Le taux de compression de l'image peut induire des artéfacts visibles si le taux est trop élevé.

  • ASA

    American Standard Association ASA.Association qui a donné son nom à l'unité de sensibilité des films photographiques, ainsi que des capteurs numériques. L’ASA est utilisée sur les appareils

  • ASIC

    Circuit intégré spécifique (ASIC). Circuit électronique spécial conçu pour intégrer un ensemble de fonctions dans un seul composant. On comprime ainsi les coûts de fabrication en plus d’améliorer les performances (consommation et vitesse). Les ASIC sont utilisés pour des fonctions comme le décodage en cinéma maison, la gestion des projecteurs de son, le contrôle d'un lecteur de disque (entrainement, rotation, contrôle de la tête laser, etc.). Il s’agit de circuits complexes, presque toujours numériques.

  • Asservissement

    Système de contrôle d'un haut-parleur qui consiste à mesurer les déplacements de la membrane à l’aide d’un accéléromètre et, par comparaison au signal d'entrée de l'amplificateur, à compenser les différences par rapport à ce qu'il devrait théoriquement produire. Cette méthode est surtout utilisée pour les caissons de graves.

  • Asymétrique

    Se dit d'une liaison électronique (analogique ou numérique) dont le signal est modulé par rapport à la masse qui sert aussi de blindage. Une liaison asymétrique exige deux conducteurs, un pour le signal, et l'autre pour la masse. C'est le plus courant. L’autre mode, symétrique, offre une plus grande immunité aux parasites. Les liaisons symétriques exigent trois conducteurs (deux pour le signal et un pour la masse qui sert de blindage).

  • ATRAC

    Technologie de compression du son utilisé sur le MiniDisc (MD). Conçu par Sony, le procédé ATRAC permet de faire tenir 74 minutes de son stéréo sur un MD.

  • Atténuateur fixe

    Affaiblisseur (généralement 20 dB) permettant aux étages d'entrée de diminuer les très hauts niveaux que produisent certains micros.

  • Audio 3D

    Procédé d'encodage audio permettant de générer une sonorité ambiophonique immersive sur un casque audio. Audio-3D permet de simuler un système audio 5.1, 7.1 ou plus (jusqu'à 24 canaux) sur un casque de bonne qualité. Le procédé est en partie basé sur un processus de virtualisation qui utilise une fonction de transfert asservie aux mouvements de la tête. Celle-ci permet de simuler un son 3D qui prend en compte les déformations sonores au passage des différents constituants physiques de la tête de l'auditeur et d’associer ces données aux caractéristiques d’une pièce d'écoute virtuelle. Outre son avantage multicanal, le procédé permet aussi de réduire sensiblement la fatigue auditive générée par le port d'un casque.

  • Audio/vidéo

    Se dit de périphériques ou de systèmes qui gèrent aussi bien l'audio que la vidéo, principalement dans le cas des matériels de cinéma maison.

  • Audiophile

    Désigne les amateurs de musique, passionnés par la haute-fidélité et le son en général. Les audiophiles investissent beaucoup dans la haute-fidélité (appareils, disques, etc.) et se préoccupent des qualités acoustiques de leur pièce d’écoute. On dit qu'un matériel est « audiophile » lorsqu’il a fait l’objet d’efforts particuliers en vue de satisfaire les auditeurs exigeants. On peut considérer qu'un produit audiophile est supérieur à un produit simplement haute-fidélité.

  • Auditorium

    Local réservé et optimisé pour l'écoute de la musique, par le biais de traitements acoustiques (choix des matériaux pour leurs propriétés peu réfléchissantes, suppression des zones d'ondes stationnaires, étude pointue de la circulation des ondes, etc.).

  • Auto-inversion

    Se dit d’un lecteur capable de lire automatiquement les deux faces d'un support (cassette audio, Laserdisc, par exemple), sans intervention de l'utilisateur.

  • Autofocus

    Système assurant la mise au point automatique. Comme la mesure d'exposition, cette mise au point est réalisée sur une zone centrale du sujet photographié, ou sur une multitude de points. La plupart des technologies d'autofocus utilisent la détection de contraste. Souvent peu performants en conditions de faible luminosité, les autofocus sont assistés par la projection d'une mire infrarouge.

  • AVCHD

    Codec vidéo avancé haute définition. Format de codage et de stockage numérique vidéo haute définition mis au point par Sony et Panasonic. Il est utilisé notamment sur la console Playstation 3 ainsi que par certains caméscopes et appareils photos. La compression du signal vidéo exploite l'algorithme d'encodage MPEG-4 H.264 (nommé aussi MPEG-4 AVC). Ce format compressé permet de réduire la taille des fichiers HD et de préserver une bonne qualité d'image.

  • AVLS

    Limitation automatique du volume (AVLS). Système limitant le volume d'écoute à un certain seuil.

×
EMAIL

Envoyez-nous un message via notre formulaire de contact

Nous écrire
CHAT

Envoyez-nous un message à l'un de nos agent en ligne

Clavarder
TÉLÉPHONE

Contactez-nous
par téléphone

514 254 6041
×