Comment choisir son amplificateur haute-fidélité stéréo

Au cœur de tout système haute-fidélité stéréo se trouve un amplificateur. Véritable point central de l’installation stéréo deux canaux, il est en charge de relier toutes les composantes de la chaîne, des sources musicales jusqu’aux enceintes acoustiques. Souvent comparé au moteur d’une voiture qui fait tourner les roues pour avancer – il amplifiera le signal de la musique pour mettre en marche les haut-parleurs, le bouton de volume servant d’accélérateur!

rotel amplificateur hifi

À quoi sert l’amplificateur?

Un amplificateur, à la base, sert à prendre le signal sonore d’un appareil source (par exemple, un lecteur CD), le traiter pour en augmenter la puissance et finalement envoyer un signal assez fort pour faire jouer des haut-parleurs.

Un amplificateur stéréo se sépare en deux parties distinctes : la pré-amplification et l’amplification.

La portion « préamplificateur » se veut le cerveau de l’opération. C’est ici que l’on retrouve toute la connectique pour y raccorder nos lecteurs CD et réseau, table tournante ou toute autre source musicale. C’est aussi par la portion pré-amplification que nous trouverons aussi tous les contrôles : volume, sélection des sources et égalisation.

La portion « amplificateur », à son tour, représente les muscles. C’est l’amplification qui prendra le signal traité de la portion « préamplificateur » pour lui donner toute la puissance nécessaire pour alimenter les haut-parleurs.

Les types d’amplificateurs haute-fidélité

boitier amplificateur hifi

Comme mentionné plus haut, pour former un tout, il faut une section (ou « étage ») pré-amplification et une section amplification. Il est possible de se procurer les deux dans un seul appareil, qu’on appellera un amplificateur intégré. Toutefois, on peut aussi opter pour un combo préamplificateur et amplificateur dans deux boîtiers distincts.

L’amplificateur intégré est le type d’appareil le plus répandu de nos jours. Permettant de tout regrouper dans un seul appareil, il propose une solution complète et plus compacte. Simple à installer et regroupant toutes les fonctions nécessaires, la plupart des intégrés sur le marché offrent une puissance allant de 30 à 150 watts.

Le combo préamplificateur et amplificateur en deux composantes séparées est souvent associé aux installations hi-fi plus performantes. La séparation des deux étages en deux appareils distincts n’est pas le fruit du hasard. Tout d’abord, il évite que des bruits parasites de la portion « préamplificateur » ne soient captés par l’amplification, ce qui peut avoir une influence sur le signal final envoyé aux haut-parleurs. En isolant les deux sections dans des cabinets séparés, on garde un contrôle plus étroit du trajet parcouru par le signal électrique. La portion « amplificateur » pourra aussi être plus puissante et élaborée. Les amplificateurs « séparés » sont généralement dotés d’une puissance de plus de 150 watts. Produisant donc plus de chaleur qu’un intégré moins puissant, on retrouvera alors dans le cabinet des amplificateurs « séparés » un système de dissipation de la chaleur plus poussé. 

Syntoniseurs radios

Un dernier type d’amplificateur stéréo s’ajoute à ceux déjà listés. Appelés « récepteurs », ils sont des amplificateurs, pour la plupart intégrés, dans lesquels se retrouvent un syntoniseur radio capable de capter les ondes des bandes AM et FM. Certains modèles récents offrent aussi la possibilité de se connecter au web (par wifi ou par fiche réseau) pour un accès aux radios internet.

Connectique et options

integre yamaha

Qu’on parle d’amplificateurs intégrés, séparés ou de récepteurs, le panneau arrière de l’amplificateur stéréo haute-fidélité propose plusieurs branchements pour répondre aux besoins de chacun. Certains modèles seront 100% analogiques alors que d’autres seront dotés de branchements numériques.

Tous seront composés d’entrées RCA analogiques pour y raccorder plusieurs appareils plus standards (lecteur CD ou réseau (streamer), syntoniseurs radio externes, platine cassette), mais avec la place grandissante que la musique numérique occupe dans nos vies, il peut être intéressant d’aller vers un amplificateur muni d’un DAC (Digital to Analog Converter) intégré. C’est alors qu’on retrouvera des entrées optiques et coaxiales, pratiques pour utiliser, par exemple, le son d’un lecteur Blu-Ray ou simplement un lecteur CD plus ancien en bénéficiant de la qualité de traitement d’un convertisseur audio plus récent. Certains modèles sont également équipés d’un port USB (type B) pour y raccorder un ordinateur comme source musicale. Ce branchement est très prisé par les audiophiles qui veulent écouter la musique en format haute résolution, qu’elle soit achetée sur un site de vente d’albums hi-res, ou encore pour utiliser une plateforme de musique en continu (streaming). Un autre type de port USB (USB A) est régulièrement ajouté à l’avant de l’amplificateur pour y faire la lecture de fichiers musicaux stockés sur une clé USB. Certains modèles fonctionneront aussi avec des produits Apple (iPod, iPhone et iPad).

Certains amplis munis d’un DAC intégré proposent aussi des options sans-fil. Connectivités Bluetooth, Airplay et réseau via une application multi-pièces sont offertes pour une utilisation simple, contrôlée par le biais d’un téléphone intelligent ou d’une tablette.

Finalement, une entrée PHONO est disponible sur une grande sélection d’amplificateurs de tous genres. Il est alors possible d’y brancher une table tournante et de faire l’écoute de disques vinyle. Certains modèles plus haut-de-gammes sont aussi dotés d’entrées XLR. Les câbles XLR étant de technologie analogique balancée, aucune perte de signal ne sera encourue, peu importe la longueur des câbles. Le niveau sonore (gain) sera supérieur, ce qui aura pour effet d’offrir une plus grande dynamique et une vivacité aux enregistrements.

Critères techniques

amplificateur rotel

Pour donner un rendu sonore optimal, un amplificateur stéréo doit se plier à plusieurs critères techniques. Le plus connu est définitivement sa puissance. Celle-ci devra être suffisante pour alimenter la paire de haut-parleurs choisie dans la pièce désirée.

La puissance d’un amplificateur stéréo doit fonctionner en corrélation avec la puissance demandée par notre paire d’enceintes. On parle alors de la puissance minimale requise et maximale admissible des haut-parleurs. Cette fenêtre de puissance proposée est exprimée en watts. Un amplificateur plus faible donnera un son mince et directionnel, alors qu’un amplificateur surpuissant mal utilisé pourrait causer des dommages aux enceintes. Pour un son agréable et bien équilibré, il faut alors un amplificateur d’une puissance adéquate.

Les amplificateurs hi-fi stéréo ont aussi le mandat, de par leur puissance et leur traitement sonore, de rendre l’image sonore (soundstage) et la spatialisation de la musique avec le plus de réalisme possible. Dans un enregistrement traditionnel, la voix se retrouve généralement à l’avant et au centre. Les instruments seront alors soigneusement placés par l’ingénieur de studio responsable du mixage aux endroits dans la pièce qui seront représentatifs du placement d’un groupe de musiciens.  D’autres œuvres, aux enregistrements plus créatifs, utiliseront la spatialisation des instruments et des sons pour créer un canevas plus artistique – un voyage sonore différent qu’un bon système hi-fi stéréo doit tout autant être en mesure de reproduire.

Aussi à prendre en compte : le taux de distorsion harmonique. Valeur calculée en pourcentage, elle mesure l’importance des déformations subies par le signal sonore. Plus le taux harmonique de distorsion est faible, plus la qualité de traitement du signal est haute et donc, fidèle. Ces valeurs peuvent pratiquement toujours sembler faibles au premier abord (généralement moins de 1%), mais une différence de, par exemple, 0,10% à 0,01% est énorme et facilement audible, spécialement avec de bonnes enceintes.

Il est important de prendre en compte les demandes techniques des haut-parleurs qu’on associera à notre amplificateur.

L’impédance d’une paire d’enceintes (exprimée en ohms) a une influence directe sur la consommation d’énergie de l’amplificateur. La plupart des haut-parleurs sur le marché ont une impédance de 8 ohms, mais il n’est pas rare de retrouver des haut-parleurs avec des spécifications différentes. Il est alors important de sélectionner un amplificateur capable de gérer ses haut-parleurs. Par exemple, si on a une paire d’enceintes affichant une impédance de 4 ohms, on doit les brancher à un amplificateur dont les capacités techniques peuvent gérer cette demande.

Il est à noter qu’un amplificateur ne peut gérer qu’une seule impédance à la fois, et ce, même s’il est capable de gérer des impédances différentes séparément. Si on branche plus qu’une paire de haut-parleurs sur un même amplificateur (incluant les systèmes cinéma maison), tous doivent être de même impédance.

La sensibilité (ou pression acoustique, exprimée en décibels) détermine le niveau acoustique donné par une paire d’enceintes. Plus la sensibilité est élevée, plus elles pourront offrir un niveau de volume élevé sans saturation ou distorsion. Concrètement, une paire de haut-parleurs affichant une sensibilité de 92db donnera un rendu plus efficace et un volume ressenti plus élevé qu’une paire de haut-parleurs marqués à 88db branchée dans le même amplificateur avec les mêmes réglages. Une paire de haut-parleurs avec une sensibilité plus basse nécessitera donc un amplificateur plus puissant pour un rendu optimal, tant au niveau volume qu’en terme d’image sonore.

Questions/Réponses

 

Est-ce que je peux brancher plus d’une paire de haut-parleurs à un amplificateur hi-fi stéréo?

Certains modèles d’amplificateurs stéréo permettent de connecter deux paires d’enceintes. On pourra alors sélectionner une des deux paires ou écouter les deux en même temps à l’aide d’un sélecteur A/B. Les deux paires devront jouer la même chose et le volume sera contrôlé de façon commune. La puissance d’amplification sera séparée lors de l’écoute simultanée des deux paires. Pour un meilleur résultat lors de l’écoute d’une seule paire, il ne faudra que sélectionner la paire désirée (et laisser l’autre fermée).

Est-ce que je peux brancher ma télévision à mon amplificateur hi-fi stéréo?

Il est possible de brancher sa télé à une entrée optique d’un ampli stéréo muni d’un DAC intégré, mais ces derniers ne peuvent généralement pas décoder de signaux 5.1. Les sorties optiques des télévisions vont aussi créer un délai (décalage entre l’image et le son) qui peut être gênant lorsqu’on regarde un film ou une émission de télé. Certains modèles de télés ont des réglages qui permettent de pallier à ce problème.

Il est conseillé par contre de brancher ses sources (lecteur Blu-Ray, décodeur télé) et d’ajuster leurs réglages audio en mode PCM 2.0 (stéréo), ce qui permettra d’enrayer les délais causés par la sortie optique de la télé.

Est-ce que je peux brancher une paire d’écouteurs à mon amplificateur hi-fi stéréo?

Oui, la plupart des amplificateurs offriront une prise casque pour une paire d’écouteurs.

Certains modèles offriront un branchement mini-jack (3,5mm ou 1/8 pouces) alors que d’autres auront le branchement pour la fiche standard 6.35mm (1/4 pouces). Pour les écouteurs plus demandants, un amplificateur de casque dédié est recommandé pour une performance optimisée.

Faites-vous l’installation?

Oui. Fillion, c’est aussi une équipe d’installateurs experts capables de concrétiser vos projets, peu importe l’ampleur. Nous offrons des services personnalisés à vos besoins. Contactez-nous pour plus de renseignements sur nos horaires flexibles et différents tarifs.

Article précédent Comment choisir un câble d’interconnexion
Article suivant Comment choisir sa configuration de haut-parleurs cinéma maison
×
EMAIL

Envoyez-nous un message via notre formulaire de contact

Nous écrire
CHAT

Envoyez-nous un message à l'un de nos agent en ligne

Clavarder
TÉLÉPHONE

Contactez-nous
par téléphone

514 254 6041
×